Forum RP fantastique.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tony Waterfield

Tony Waterfield

Messages : 3
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]   Ven 27 Juil - 15:48

Je marchais dans la salle, histoire de tout finir de mettre en place... Vous savez tous que j'ai une réputation de donner des réceptions qui sont a la limites de moeurs communément admises? Et ben la pour une fois j'ai décidé de rester dans le classique... En même temps ce n'était pas trop pour le plaisir que je donnais cette réception... Pourquoi? Parce que tout simplement je doit recevoir un type de l'armée qui veut apparemment avoir un entretien avec moi... Pourquoi je n'en sais rien, mais je ne tarderais pas a le découvrir je le sens. Peut être que mes chevaliers ont eu des écarts de conduite intolérables pour l'armée... Bah, sa se réglera surement avec une grosse compensation pour le gouvernement et la radiation de ces abrutis... Enfin bref sa ne vas surement pas être une partie de plaisir pour une fois...

Je vérifie l'orchestre, tous bien habillé, aucun en état d’ébriété... Bon tout allait bien. En tout cas pour le prix que je les payes ils n'ont pas intérêt. Maintenant je vérifie tout ce qui est nourriture et boisson... Bon tout a l'air bon... Non je n'ai pas goûté chaque bouteille... Imaginez sinon, même si j'ai une bien meilleure descente que les autres humains... Il vaut mieux pas que je goûte aux dizaines de bouteilles de boissons diverses et variées, sa ne le ferais pas trop d'être ivre alors que j'attends des invités... Bon alors si je compte bien j'ai une réception avec de nombreux négiciants et le militaire inconnu...

Je regarde la pendule... 18h30... Bon les gens ne vont pas tarder a arriver je vérifie que mes vêtements sont irréprochables... Tout vas bien... Chemise blanche pantalon noir... Quoi demander de plus? Enfin je connais les mauvaises langues... Je repart dans le palais que j'ai loué pour la soirée, il fait partie des plus luxueux de la ville et sa ferais surement une assez forte impression je pense. J'entre et ma servante attitré vient me voir... Oui bon son travail est plus genre celui d'une assistante que vraiment de me servir mais il y a de sa aussi. Enfin elle porte la robe que j'ai fait faire pour elle bien qu'elle a passé quelques jours a refuser. Elle me fait un sourire et me dit qui est le militaire qui vient a la soirée...

Bon ben la mauvaise nouvelle... Je ne pourrais pas l'intimider avec le luxe de la soirée comme on est du même milieu... De plus je ne peut presque pas le manipuler tellement sa volonté est forte, quoi que je lui fasse voir ou penser... Bon ce n'est pas grave je n'ai plus qu'a m'en remettre aux trucs habituels qui font que sa marche, les faux sourires et tout et tout. Oui je suis aussi un très bon manipulateur sans même user de mes pouvoirs. Tiens les invités débarquent, je fait signe de la mais a Alessia. Sa ne fait pas longtemps que je l'ai a mon service mais son travail est bien meilleur que celui de son prédecesseur. Je passe un bras autour de sa taille et nous allons tous les deux a l'entrée. Je la voyais très légèrement rougir et j'ai quelques doutes sur ce qu'elle pense. Nous sommes maintenant a l'entrée et accueillons les invités, la question maintenant est de savoir quand est ce que va débarquer le militaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashford Liber
Ange de Fer du Gouvernement
Ashford Liber

Messages : 4
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]   Ven 27 Juil - 19:09

Ca n'avait été qu'une journée de plus parmi tant d'autres pour Liber Ashford, général des armées des Forces d'Intervention d'Etherne. Il avait passé sa matinée à entrainer une bande de mollusques à l'avenir incertain dans l'espoir qu'un jour cela puisse donner éventuellement un sens à leur misérable vie. C'était loin d'être gagné et Liber se contentait de dresser ces chiens tel qu'il le fallait. Si Etherne devait subir une seconde attaque comme celle qui venait de se finir, ce n'était pas avec ce bataillon de jouvenceaux qu'il parviendrait à repousser l'assaillant. Ils n'avaient aucune volonté de combattre et aucune motivation pour survivre dans ce monde trop sombre. Ce n'étaient qu'une bande de bébés pleurnichards juste bons à téter le sein de leur mère en pleurnichant. Ils avaient grandi dans un univers trop protecteur, trop douc pour leur bien, maintenant que le chaos sonnait à leur porte, ils étaient incapables de réagir correctement, à l'exceptions de quelques spécimens prometteur qui semblaient pouvoir supporter les entrainements spartiates du chef du régiment. Après quelques félicitations aussi incertaines que le lever du soleil, Liber quitta les lieux d'un pas militaire bien étudié. Sa prestance n'avait d'égale que son autorité et son charisme insupportable.

Insupportable comme son caractère hautain et pédant, comme ses ambitions démesurées et ses paroles tranchantes. Il faisait le plaisir des femmes et le malheur des hommes qu'il croisait dans l'enceinte de la base. D'autant plus qu'aujourd'hui, il devait se rendre à une réception chez un des ces nobles belliqueux et inutiles qui pensent que leurs fesses seront sauvées parce qu'ils ont eu assez d'argent pour s'offrir une maison plus belle que les autres. Aucune rigueur, aucune pudeur, juste un énième gosse de riche qui exhibait son fric comme une catin pourrait exposer des attributs autrement satisfaisants.
Il se changea rapidement après avoir pris une douche courte. Il portait un costume représentatif de son grade et de son rang : une veste noire avec des boutons en métal précieux, deux épaulettes à frange signaient son appartenance à l'armée tandis que son pantalon couleur crème finissait sa course dans des bottes en cuir noir cirées. Sobre, classe et chic, il dégageait toujours la même aura autoritaire.
Une fois arrivé sur place, il se dirigea directement vers le propriétaire des lieux en ignorant totalement les autres invités. Ses cheveux plaqués en arrière en bougeant pas d'un millimètre, il s'inclina poliment avant de s'introduire auprès de son hôte.

"Général Ashford, membre de la quatrième division de l'Armée Gouvernementale d'Etherne, enchanté de faire votre connaissance Monsieur Waterfield. Cette réception... Voilà qui est inattendu en ces temps troublé."

Un regard en coin accompagna son sourire en coin. Il devait découvrir les véritables motivations de tous ces riches investisseurs afin de s'assurer qu'ils iraient toujours dans le sens de l'État. Etherne ne pouvait se permettre de laisser naître des rats en son sein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Waterfield

Tony Waterfield

Messages : 3
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]   Lun 30 Juil - 20:29

Je le fixe, suivant ou ses yeux regardaient dans une discrétion la plus totale. Sa manière de dévisager tout ce qui se trouvait autour de lui... Bon je ne devais pas tirer de conclusions trop hâtives cela pourrais me mener a une situation qui pourrais devenir assez... dérangeante si jamais je venais a devoir en faire part bien que ce soit l'une des erreurs les plus fréquentes dans ce milieu. Jamais au grand jamais faire part a quelqu'un d'autre vos impressions sur les gens. Bon on peut dire que mon "assistante" est une exception, je joue avec son coeur comme avec une souris enfermée dans une cage, bien que la prudence m'incitait toujours a ne rien lui dire de trop important. Enfin bref je regarde le militaire avec un petit sourire narquois. Je savais trop bien ce que pensaient les militaires des gens dans ma situation, et je n'allais pas lui donner le plaisir de lui faire croire qu'il m'intimide. J'incline poliment ma tête et réponds d'une voix d'un ton amical:

"Heureux aussi de vous rencontrer général Ashford. Puis que vous semblez me connaitre autant ne pas perdre de temps a ce que je me présente."

En entendant ce commentaire sur ma petite soirée, qui est surement en fait l'une des plus coûteuse que j'ai jamais pu donner de ma "vie", j'ai un petit sourire. Oui c'est inattendu, je le sais très bien. Mais on ne vas pas passer non plus notre vie avec un bâton dans les mains de peur que les démons nous tombent dessus? C'est en partie le message que j'essaye de faire passer, faire croire que le traumatisme de la nuit éternelle est passé... Enfin c'est mon message personnel a l'ensemble des humains et des diverses créatures diverses et variées que compte désormais notre monde. Puis il y a aussi des raisons commerciales... Je lui réponds avec un sourire non dissimulé:

"Cela peut vous paraître étrange, mais il y a des raisons très simples au pourquoi de cette soirée. Tout d'abord, c'est pour ne pas laisser des incroyables talents mourir. Prenez exemple d'un membre de l'orchestre? Croyez vous que depuis une année ils peuvent vivre de leur savoir faire musical? En organisant cette soirée je leur permet de vivre de leur passion et de leur améliorer leur vie avec un salaire plus que confortable... Vous comprenez ou je veut en venir?"

Je continue de lui sourire, je doit l'avouer qu'il s'agit d'un petit sourire supérieur, le sourire de celui qui vient de gagner une joute verbale... Que pourrais t-il répondre au noble argument que celui de relancer la vie de la citée selon les jours anciens? Surtout sans se couvrir de ridicule ou se montrer agressif dans ses paroles. En tout cas, il me fallait savoir, oui, savoir pourquoi il est venu. Je sais trop bien quel genre de type il est pour savoir qu'il ne se déplaçait jamais pour rien. J'attire l'attention d'Alessia par une petite caresse au bas de son dos, ben quoi fallait bien qu'elle s'occupe des autres invités pendant que je discutais avec notre cher général, elle se retourne. Elle avais légèrement rougis c'est trop drôle, je me penche et lui chuchote a son oreille d'aller nous chercher quelque chose a boire. Je me retourne ensuite vers le militaire et dit avec un sourire et un ton feutré:

"Alors, qu'est ce qui me vaut l'incroyable honneur de votre visite? J'ai ouïe dire que vous aviez pas mal d'occupation en se moment."

C'est maintenant que les choses sérieuses vont commencer, enfin j'espère avoir une idée assez précise de son motif de visite... Peut être juste voir comment se comporte la haute société... Enfin se serais trop beau de croire qu'il serais la que pour sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashford Liber
Ange de Fer du Gouvernement
Ashford Liber

Messages : 4
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]   Sam 4 Aoû - 10:40

Le responsable de la soirée était confiant quant à l'intérêt commun de ses petites réunions et Liber s'y serait probablement laissé prendre s'il n'était pas l'homme le plus méfiant du monde vis à vis des riches. Il avait pu apprendre à diverses occasions qu'un homme fortuné ne fait rien qui pourrait nuire à sa fortune, surtout si c'est pour accroître celle des autres. Non, le coup du bénévolat était trop gras et trop évident. Après tout, c'est vrai ! Quoi de mieux que d'organiser une super fête où tout le monde pourra s'amuser quand la mort est à votre porte et le chaos visible par la fenêtre ? C'était complètement stupide, un vrai raisonnement de riche.

Le visage de Liber était toujours impassible et son expression indéchiffrable, même pour un expert. En effet, cette expression était l'expression de base de Liber : le mépris. Que vous soyez un compagnon de l'armée ou la pire des enflures, le regard de Liber à votre égard sera le même ; sans vous connaître et sans le vouloir, Liber vous déteste et vous méprise pour votre médiocrité et votre infériorité simple. Il faut dire que le blond a de quoi chopper la grosse tête vu son grade et son jeune âge entre autres. Le regard hautain que tente de lui lancer le brun rebondit sur son orgueil comme un caillou sur un mur magique, balayé avec dédain et totale indifférence. L'insignifiance de l'être ne vaut même pas qu'il lève un sourcil. Il enchaina tout simplement sur le ton de la discussion, toujours le visage fermé et la voix grave.

"Il est vrai que nous sommes occupés en ces temps obscures. L'armée doit renforcer ses rangs pour affronter les menaces de l'extérieur, il serait fâcheux qu'une seconde guerre ne fasse surface sans que nous soyons préparés, si vous voyez ce que je veux dire. Cependant, comme vous le dites, il est également important de nous distraire avec quelques fanfaronnades de temps en temps il parait. Après plus d'un an à me soucier jour et nuit de la sécurité des habitants de cette ville, mes supérieurs ont jugé bon de me faire prendre un peu de repos."

Il regardait droit vers l'ensemble de la foule et l'ombre d'un sourire provocateur était apparut sur la face de l'ange de fer. Ses motifs paraissaient au moins aussi crédibles que ceux de son hôte, c'en était presque affligent. Tout comme un riche ne perdrait jamais un sou, l'armée ne perdrait jamais un homme prêt à travailler, mais il paraissait évident que le jeune homme ici présent n'en sache rien. Vu la perfection de ses traits, il n'avait sans aucun doute jamais vécu l'enfer de l'armée et le plaisir de sauver des vies. Enfermé dans un cocon de laxisme, il avait sans aucun doute profité toute sa vie de sa fortune et des avantages qu'elle offrait. Fortune qui appartenait au gouvernement et qui lui reviendrait de droit en situation de crise. Du moins, c'est bien de ça qu'il comptait s'assurer ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fête ou négociation? [PV: Ashford Liber]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diplomacy : Jeu de négociation et de stratégie
» Registre des articles AAP
» Liber-man au skeunk
» voyage au ski de Liber
» Problème de maths que même liber n'y arrive pas ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Night v2 :: Etherne :: Rues et Résidences :: Quartiers Riches-
Sauter vers: